ZFE: Rouen veut « suspendre le calendrier des restrictions »

16 01 2024 | Actualités

Au vu des résultats positifs enregistrés sur l’évolution de la qualité de l’air, le président de la métropole de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, juge inutile d’appliquer l’interdiction de circulation aux véhicules Crit’Air 3 prévue pour le 1er janvier 2025. Estimant que cette mesure serait «socialement inacceptable», il a d’ailleurs écrit aux services du ministère de la Transition écologique pour demander à ce que la métropole rouennaise bascule en «territoire de vigilance», en application du Code général des Collectivités territoriales. Dans son courrier daté du 12 janvier, Nicolas Mayer-Rossignol rappelle les efforts entrepris par la collectivité, qui a anticipé les obligations liées au déploiement de la ZFE-m en encadrant la circulation des véhicules Crit’Air 4, 5 et non classés depuis septembre 2022, sur 13 communes. Parallèlement, un plan d’aide à la conversion des véhicules doté de 40 M€ a été mis en place, ce qui devrait permettre de diviser par trois le nombre de véhicules Crit’Air 4 et plus d’ici à 2025. L’offre de transport urbain a quant à elle été accrue de 10% afin de proposer des alternatives aux habitants pour leurs déplacements. Selon Nicolas Mayer-Rossignol, ces mesures ont permis de réduire la concentration en dioxydes d’azote dans l’air, passée de 53 mg/m3 en 2018 à 37 mg/m3 en 2022, puis 34 en 2023. Or, la limite actuelle retenue pour la mise en place d’une ZFE est de 40 mg/m3. Dans la même situation, le maire de Reims, Arnaud Robinet, avait décrété en juillet dernier un moratoire sur l’interdiction des véhicules Crit’Air 3 jusqu’en 2029. La capitale champenoise avait ensuite été déclarée «territoire de vigilance» par les services du ministère de la Transition énergétique.

Le président de Rouen Métropole demande par ailleurs à l’Etat son soutien dans la poursuite de la politique locale en faveur des déplacements décarbonés. Le verdissement du parc de 300 bus est prévu d’ici à 2030, avec une première étape en 2026 pour le remplacement de 50% des véhicules du parc TEOR (BHNS) par des véhicules à faibles émissions, ce qui représente une dépense de 100 M€.  Pour y faire face, Nicolas Mayer-Rossignol demande donc le déplafonnement du versement mobilité, comme en Ile-de-France. Autre chantier pour lequel les financements doivent être confirmés, celui du Service express métropolitain (SERM), dont la réalisation est conditionnée à la réalisation de la gare Saint-Sever, prévue dans le cadre de la Ligne nouvelle Paris-Normandie. Le déblocage de ce dossier est suspendu à la signature du volet Mobilité du Contrat de plan Etat-Région…

Sandrine Garnier

À lire également

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

Plus de 8 entreprises sur 10 interrogées ont rencontré au moins une difficulté lors de la mise en œuvre du Forfait Mobilités Durables (FMD), selon la 3e édition du baromètre FMD réalisé en novembre...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
La Région Auvergne Rhône-Alpes commande 50 cars rétrofités hydrogène à GCK
«Une première européenne et une véritable bascule en termes de technologie, de développement durable, et de protection de l’environnement, avec du matériel produit en Auvergne Rhône-Alpes», annonce Laurent Wauquiez. Les cars rétrofités commandés par la région à...
Laurence Broseta
Australie, Etats-Unis, Moyen Orient : « Nous souhaitons avant tout nous renforcer sur nos marchés actuels » Keolis compte sur ses atouts pour consolider ses positions et gagner de nouveaux marchés à l’international. Métro sans conducteur, tramways, transports...
Le BEA-TT veut encore améliorer la sécurité aux passages à niveau
«En vingt ans, le BEA-TT a ouvert 268 enquêtes et émis un peu plus de 800 recommandations de sécurité…, a indiqué Jean-Damien Poncet, directeur du BEA-TT lors du séminaire organisé à l’occasion des vingt ans de l’organisme le 8 février 2024. Les recommandations du...
Transports publics: le Gart appelle Patrice Vergriete à organiser une conférence de financement
Après quasiment un mois d’attente, la nomination de Patrice Vergriete comme ministre délégué aux Transports suscite des réactions positives chez les professionnels et les collectivités. Le Gart salue un «élu de terrain, fin connaisseur des problématiques rencontrées...