Rue principale de Carhaix (Finistère)

Wimoov va expérimenter ses solutions en milieu rural

28 11 2023 | Actualités

 Si l’accès à l’emploi des personnes en situation de précarité mobilité est l’ADN de Wimoov, l’association adresse désormais les besoins de déplacement des populations en milieu rural. Une initiative soutenue par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion: la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) est partenaire de Terr’Moov pour le pilotage des expérimentations et la mise en œuvre opérationnelle sur les trois territoires. Le projet, démarré au printemps 2023, intéresse aussi les élus: Terr’Moov fait partie des trois finalistes du concours des Prix de l’innovation au Salon des maires et des collectivités, catégorie Mobilités, dévoilés le 21 novembre 2023.

Terr’Moov ne s’adresse pas seulement aux populations qui ne possèdent pas de véhicule, soit un ménage sur dix selon Wimoov. L’association a également l’ambition de réduire la dépendance à la voiture : 86% des habitants en milieu rural sont concernés, selon le 2e baromètre des mobilités du quotidien de Wimoov publié en mars 2022. Cette nouvelle offre de mobilité doit aussi permettre de répondre à tous les besoins des habitants – en priorité le travail (en particulier pour ceux en horaires décalés) mais aussi les rendez-vous médicaux, les courses, les loisirs…

Les expérimentations sont ainsi en cours de déploiement sur les communautés de communes du Pays de Meaux (Seine et Marne), celles du Poher près de Carhaix (Côtes d’Amor et Finistère) et celles des Sept vallées (Pas-de-Calais) autour d’Hesdin. Le budget de ces trois expérimentations s’élève à 5 M€ sur trois ans, financés notamment par l’ANCT et la DGITM. Wimoov doit encore boucler le financement avec d’autres partenaires et notamment des Ministères…

L’association contribue au projet par son expertise, son ingénierie et ses équipes composées de quatre personnes: un chef de projet, deux animatrices de mobilité et un coordinateur de service. Leur mission? Proposer une offre de mobilité adaptée aux besoins du territoire (autopartage, covoiturage et/ou location de deux-roues et véhicules électriques) et faire connaître le dispositif.

Un projet bien avancé à Carhaix

L’expérimentation a démarré par une phase de diagnostic pour identifier les flux et les besoins en fonction de chaque territoire. A l’issue de cette phase, le projet Terr’Moov pour Poher Communauté propose, par exemple, de mettre des VAE à disposition. Le territoire regroupe dix communes autour de Carhaix et comprend 15.000 habitants. «Les bourgs de la communauté de communes ne sont pas éloignés les uns des autres», explique Hoel Cumunel, chef de projets mobilité Terr’Moov. Il est également prévu de proposer des vélos-cargos pour amener ses enfants à l’école. Cette offre doit être complétée par des navettes «plus souples et plus légères» que le bus qui circule une fois par heure uniquement dans le centre-ville de Carhaix et le service de TAD Taxicom qui ne fonctionne pas tous les jours et toute la journée.

«Wimoov était déjà présent sur le territoire à travers son action en faveur des actifs, demandeurs d’emploi et des personnes en formation», souligne Maëla Gourvennec, animatrice mobilité Terr’Moov. L’association compte ainsi s’appuyer sur les antennes Pôle Emploi, les missions locales et les associations avec lesquelles elle travaille depuis trois ans, autant de relais locaux qui l’aident à identifier les personnes qui ont renoncé à se déplacer en raison de cette précarité mobilité. En outre, les équipes de Wimoov se rendent dans toute les communes pour faire connaître Terr’Moov: «Chaque événement local comme un challenge vélo est l’occasion de faire connaître le projet», explique Maëla Gourvennec. L’association envisage également d’ouvrir un local au centre de Carhaix et de rendre accessible ce lieu aux associations locales. 

Wimoov n’attend plus aujourd’hui que le vote des élus de Poher Communauté pour mettre en œuvre son offre début 2024.

Florence Guernalec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À lire également

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

Plus de 8 entreprises sur 10 interrogées ont rencontré au moins une difficulté lors de la mise en œuvre du Forfait Mobilités Durables (FMD), selon la 3e édition du baromètre FMD réalisé en novembre...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
La Région Auvergne Rhône-Alpes commande 50 cars rétrofités hydrogène à GCK
«Une première européenne et une véritable bascule en termes de technologie, de développement durable, et de protection de l’environnement, avec du matériel produit en Auvergne Rhône-Alpes», annonce Laurent Wauquiez. Les cars rétrofités commandés par la région à...
Laurence Broseta
Australie, Etats-Unis, Moyen Orient : « Nous souhaitons avant tout nous renforcer sur nos marchés actuels » Keolis compte sur ses atouts pour consolider ses positions et gagner de nouveaux marchés à l’international. Métro sans conducteur, tramways, transports...
Le BEA-TT veut encore améliorer la sécurité aux passages à niveau
«En vingt ans, le BEA-TT a ouvert 268 enquêtes et émis un peu plus de 800 recommandations de sécurité…, a indiqué Jean-Damien Poncet, directeur du BEA-TT lors du séminaire organisé à l’occasion des vingt ans de l’organisme le 8 février 2024. Les recommandations du...
Transports publics: le Gart appelle Patrice Vergriete à organiser une conférence de financement
Après quasiment un mois d’attente, la nomination de Patrice Vergriete comme ministre délégué aux Transports suscite des réactions positives chez les professionnels et les collectivités. Le Gart salue un «élu de terrain, fin connaisseur des problématiques rencontrées...