Voiture électrique: le véhicule partagé, clé de la souveraineté?

07 06 2023 | Actualités

37% des Français souhaitant remplacer leur véhicule actuel choisiraient un modèle électrique ou hybride (avec une prépondérance pour l’hybride). L’enquête Ipsos réalisée pour RTE, le gestionnaire du réseau électrique, montre une appétence modérée pour l’électrique, pourtant présenté comme l’avenir de la mobilité décarbonée. A la tête de plateforme automobile, Luc Chatel partage cette analyse. Le grand public est en proie au doute : le prix très (trop ?) élevé des véhicules électriques neufs et leur autonomie limitée découragent les acheteurs potentiels. Et même si le nombre de bornes de charge publiques augmente, leur disponibilité et leur efficacité ne sont pas garanties. Les expériences déceptives largement relayées dans les médias n’ont fait qu’accentuer la défiance. L’Europe a pourtant décidé de stopper la commercialisation de voitures thermiques à partir de 2035. La part des véhicules électriques dans les immatriculations est de 16% aujourd’hui, elle devrait passer à 30% en 2025, puis 50% en 2030, si tout va bien. «On aura les voitures, mais est-ce qu’on aura les clients?», s’interroge Luc Chatel, reçu le 6 juin par Brice Lalonde, président de l’association Equilibre des énergies (Eden).

Pour rassurer la clientèle, il faudra commencer par baisser les prix de vente. Le leasing social promis par le président-candidat Emmanuel Macron en avril 2022 n’est toujours pas prêt… et le seul modèle proposé en-dessous de 100€ par mois est aujourd’hui la Dacia Spring, fabriquée en Chine! Sur le segment des véhicules électriques, la production localisée dans l’Empire du Milieu représente actuellement 20% des véhicules vendus. Alors que la stratégie des constructeurs français, soucieux de préserver leurs marges, semble se porter sur le haut de gamme, la solution serait-elle de faire venir sur notre sol le leader chinois, BYD? La France est en concurrence avec l’Allemagne et l’Espagne pour l’accueillir. Comme l’a montré l’actualité récente, l’argent public coule à flot pour soutenir l’implantation de Gigafactories et autres sites de production de composants électroniques, souvent en partenariat avec des industriels asiatiques. Il n’y a finalement pas de raison pour que la construction automobile ne suive pas le même chemin. La production sera alors bel et bien localisée à l’intérieur de nos frontières, mais la souveraineté industrielle sera-t-elle restaurée pour autant?

Comme le souligne le rapport de RTE, le déploiement de l’électrification suppose d’accélérer le développement des énergies renouvelables, de maximiser la production nucléaire des réacteurs existants, d’accroître l’efficacité énergétique et de développer la sobriété. En matière automobile, il faudra changer de modèle et recourir davantage aux usages partagés. Mais, toujours selon l’étude Ipsos réalisée pour RTE, les trois quarts des Français possédant une voiture ne seraient pas prêts à y renoncer. Pourtant, la voiture électrique partagée serait par conséquent moins chère pour chacun de ses utilisateurs…

S. G.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À lire également

Gares routières, les éternelles oubliées

Gares routières, les éternelles oubliées

Les opérateurs SLO déplorent d’ores et déjà l’absence d’héritage des JO sur la question désormais lancinante des gares routières: «Un oubli de la loi Macron de 2015 qui a libéralisé le secteur sans...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Ile-de-France Mobilités : Objectif 2030 !
Comment, grâce aux JOP 2024 Ile-de-France Mobilités s’est mobilisé pour faire du réseau de transports franciliens l’un des réseaux les plus modernes du monde à horizon 2030. Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a engagé la révolution des transports, avec le...
Transdev et John Holland rebondissent en Australie !
Le ministère des Transports et de la Planification de l'État de Victoria en Australie a attribué à la co-entreprise formée par Transdev (51%) et John Holland (49%) le contrat d'exploitation et de maintenance de Yarra Trams, le réseau de tramways de Melbourne. D'une...
Keolis renforce sa présence au Canada
Le 9 juillet 2024, Keolis a annoncé la signature d'un accord avec Student Transportation of America (STA) pour l'acquisition des divisions Transit et Motorcoach de Pacific Western Transportation Ltd. (PWT), une entreprise de transport de passagers basée à Calgary....
AGIR TRANSPORT actualise son  étude comparative des motorisations de bus de la CATP
Cette étude référente dans le domaine, présente les dernières données environnementales, l'état du parc de bus, les tendances actuelles ainsi que les coûts de possession et d'infrastructure des différentes technologies de motorisation des bus. Une nouveauté importante...