Signature de l'accord SayBus FullBus

Tourisme: SayBus investit dans FullBus, solution digitale pour éviter les trajets à vide

05 10 2023 | Actualités

Les trajets à vide représentent 10 à 15% de l’activité d’un autocariste. Arrêter de transporter des sièges vides permet à la fois de réduire le manque à gagner, d’optimiser l’usage des véhicules et donc de réduire les émissions de CO2 par voyageur. «C’est en discutant avec le père d’une amie, conducteur de car, que j’ai découvert ce problème», raconte Léa Lasjaunias. Etudiante en communication digitale, la jeune femme décide alors de relever le défi et développe une bourse d’échanges dans le cadre d’un projet d’école. Léa Lasjaunias monte sa société et lance FullBus en 2021. Cette solution métier destinée à mutualiser les déplacements entre transporteurs a été conçue sur le modèle de la bourse de fret: elle permet de mettre un véhicule en ligne pour éviter un trajet à vide, ou trouver une solution en cas de véhicule immobilisé. Une offre qui correspond si bien aux attentes que SayBus a décidé d’investir dans la start-up : l’évènement est acté à l’occasion de Salon IFTM de Paris, le 4 octobre. «FullBus sera bientôt le booking de l’autocar, une solution digitale connectant transporteurs et clients (agences de voyages, tour-opérateurs, particuliers…) entre eux. Un outil innovant respectant les intérêts des PME du transport routier de voyageurs et un service performant pour nos futurs clients», déclare Alexandre Delvallez. Le déploiement de FullBus vient en complément des activités grand comptes jusqu’ici adressées par SayBus, filiale de Réunir.

Le rapprochement trouve aussi ses racines dans la genèse de FullBus. Pour la préparation de son projet, Léa Lasjaunias prend contact avec des professionnels, dont Alexandre Delvallez, à l’époque responsable de SayBus. Les premiers échanges ont lieu en 2020, et permettent à Léa Lasjaunias de mieux comprendre les attentes des autocaristes. «Grâce au soutien de Saybus, j’ai pu avoir accès à un réseau de transporteurs présents au niveau national. Un réseau dans lequel les gens avaient déjà l’habitude de s’entraider et de travailler ensemble. FullBus a été véritablement co-construit avec eux», témoigne Léa Lasjaunias. Les adhérents de SayBus constituent aussi un excellent panel de bêta-testeurs. Grâce à leurs retours, FullBus continue d’évoluer avec l’objectif de se connecter aux logiciels d’exploitation pour faire gagner du temps aux exploitants et aux commerciaux. De nouvelles fonctionnalités sont en perspectives pour permettre non seulement la mise en relation entre transporteurs, mais aussi avec les clients : agences de voyages, tour-opérateurs, particuliers…

S. G.

 

 

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...