TER en Nouvelle-Aquitaine

TER: Occitanie et Nouvelle-Aquitaine vont mutualiser la maintenance de leurs trains

29 03 2023 | Actualités

Désormais propriétaires des matériels roulants ferroviaires, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie ont créé un société publique locale commune dédié à leur entretien. Dénommée Société Publique Interrégionale des Investissements en faveur des Transports (SPIIT), elle est basée à Bordeaux et son capital s’élève à 226.000 € répartis en 226 actions de 1.000 €, chaque Région en détenant la moitié. L’objet de cette SPL couvre un périmètre large, au-delà des opérations concernant les matériels roulants ferroviaires, avec notamment la possibilité d’intervenir sur les actifs immobiliers tels que les ateliers de maintenance ou des matériels roulants non ferroviaires. En matière de modèle économique, ses charges seront principalement le service de la dette et des fonds propres, ainsi que les charges financières, outre les charges de personnel et autres charges courantes. Ses recettes seront des loyers versés par les exploitants ferroviaires rémunérant la mise à disposition des rames, et des subventions d’investissement versées par les deux Régions. «Constituer ainsi une ingénierie technique régionale dédiée permet notamment d’assurer pleinement son rôle de propriétaire et d’être force de propositions pour la maintenance courante, lisser les investissements dans le temps, et pourquoi pas aussi d’accueillir ultérieurement d’autres Régions», précise Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des mobilités. La Région Bretagne serait intéressée.

L’Occitanie, qui vient de renouveler sa convention TER avec la SNCF, prévoit d’ailleurs la construction d’un centre de maintenance à Narbonne, d’ici à 2026. Une enveloppe de 50 M€ sera consacrée à ce technicentre régional, le 3e de la Région en plus de ceux de Toulouse et de Nîmes. Il permettra la réduction des immobilisations longue durée, aujourd’hui traitées hors Occitanie.

S. G. 

 

 

À lire également

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

35% des entreprises n’ont pas de projet FMD

Plus de 8 entreprises sur 10 interrogées ont rencontré au moins une difficulté lors de la mise en œuvre du Forfait Mobilités Durables (FMD), selon la 3e édition du baromètre FMD réalisé en novembre...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
La Région Auvergne Rhône-Alpes commande 50 cars rétrofités hydrogène à GCK
«Une première européenne et une véritable bascule en termes de technologie, de développement durable, et de protection de l’environnement, avec du matériel produit en Auvergne Rhône-Alpes», annonce Laurent Wauquiez. Les cars rétrofités commandés par la région à...
Laurence Broseta
Australie, Etats-Unis, Moyen Orient : « Nous souhaitons avant tout nous renforcer sur nos marchés actuels » Keolis compte sur ses atouts pour consolider ses positions et gagner de nouveaux marchés à l’international. Métro sans conducteur, tramways, transports...
Le BEA-TT veut encore améliorer la sécurité aux passages à niveau
«En vingt ans, le BEA-TT a ouvert 268 enquêtes et émis un peu plus de 800 recommandations de sécurité…, a indiqué Jean-Damien Poncet, directeur du BEA-TT lors du séminaire organisé à l’occasion des vingt ans de l’organisme le 8 février 2024. Les recommandations du...
Transports publics: le Gart appelle Patrice Vergriete à organiser une conférence de financement
Après quasiment un mois d’attente, la nomination de Patrice Vergriete comme ministre délégué aux Transports suscite des réactions positives chez les professionnels et les collectivités. Le Gart salue un «élu de terrain, fin connaisseur des problématiques rencontrées...