Réduction des émissions: EVE récompense 12 nouveaux lauréats

18 03 2024 | Actualités

La remise des Prix 2024 du programme Engagement volontaire pour l’environnement (EVE) s’est déroulée le 14 mars à Paris, en présence de Jean-Marc Zulesi, député des Bouches-du-Rhône et président de la Commission Développement durable et de l’Aménagement du territoire de l’Assemblé nationale.

Les lauréats sont les suivants :

Catégorie Meilleure progression

  • FM Logistic, qui a réduit ses émissions de CO2 de 61% en 2022 en ayant recours au pooling, au biocarburant (B100) et à l’écoconduite ;
  • Transdev Bassin Annécien, pour une baisse de 32,3% de ses émissions, avec une flotte convertie à l’électrique et au GNC, et le remplacement du diesel par le B100 dans les motorisations classiques.
  • Tred Chariot (-7%) ;
  • Et le chargeur SIRAP France (-27%).

 

Catégorie Meilleure performance environnementale

  • Junet Transport (TRM, -50 salariés), à Amplepuis (Rhône) ;
  • Transports Maury (TRV, -50 salariés), à Brassac (Tarn) ;
  • Verbus (TRV, +50 salariés), dont les énergies alternatives au gazole représentent désormais 30% de la consommation de carburant ;
  • DEFA (grossiste), entreprise de transport d’hydrocarbures implantée en Ariège ;
  • Salva, entreprise implantée dans les Pyrénées-Orientales, spécialisée en transport combine rail-route, dont la performance énergétique s’établit à 26,38 g CO2e / T.km (alors que la moyenne du secteur est de 80 g CO2e / T.km) ;
  • Leroy-Merlin (chargeur), qui a réduit ses émissions de 41% depuis 2017.

 

Catégorie Longévité dans le dispositif Objectif CO2

  • Rautureau Transport et logistique (Vendée), engagé depuis 14 ans dans l’écoconduite, le recours au XTL / HVO
  • Autocars Barrière, PME familiale implantée dans le Tarn-et-Garonne, engagée depuis 2019.

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...