Frecciarossa Trenitalia

Quand un éboulement rapproche la SNCF et Trenitalia

07 09 2023 | Actualités

L’interruption pour au moins deux mois du trafic ferroviaire entre la France et l’Italie pourrait bien créer un précédent dans la jeune histoire de l’ouverture du réseau français à la concurrence. Selon nos informations, Trenitalia et la SNCF sont en discussion pour permettre à la compagnie italienne d’entretenir ses rames à grande vitesse Frecciarossa sur une installation de maintenance du groupe français. Quel rapport avec l’éboulement survenu le 27 août dans la vallée de la Maurienne (Savoie) qui a gravement abimé la voie? Le sinistre a entrainé une première conséquence visible, celle de suspendre l’un des deux matchs que se livrent les deux entreprises ferroviaires. La SNCF et Trenitalia s’affrontent en effet sur la destination Paris-Milan depuis fin 2021. 

Pas de quoi mettre cependant fin à la présence en France de la compagnie translapine qui peut continuer d’exploiter ses dessertes Paris-Lyon, jusqu’ici apanage de la SNCF. Seul impact, des rames rouges étant bloquées de l’autre côté des Alpes, la fréquence sur cette ligne a été ramenée à 2 allers et retours quotidiens contre 3. Mais Trenitalia se trouve toutefois gênée aux entournures puisqu’elle ne peut plus renvoyer ses rames à proximité de Milan où elle les fait régulièrement réviser. Dans l’immédiat, le groupe «a mobilisé, en urgence, une équipe d’experts de Milan pour réaliser une partie de la maintenance des trains Frecciarossa en France», a-t-il fait savoir le 1er septembre.

Mais maintenant, il s’agit de trouver une organisation pérenne surtout si la réouverture de la desserte internationale prend plus de temps. «Nous discutons en effet avec SNCF Voyageurs pour pouvoir faire de la maintenance», confirme l’entreprise publique italienne. «Nous avons fait une offre et nous espérons que Trenitalia l’acceptera», détaille pour sa part Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, dans le rôle du beau joueur. Tout dépendra du tarif proposé par la SNCF, qui se trouve en position de force, ainsi que des conditions opérationnelles. Jusqu’à présent, les discussions que des candidats aux marchés français ont eues sur ce sujet avec l’ex-monopole ont capoté pour ces raisons. Mais les Italiens n’ont pas vraiment d’alternative.

Marc Fressoz

À lire également

Gares routières, les éternelles oubliées

Gares routières, les éternelles oubliées

Les opérateurs SLO déplorent d’ores et déjà l’absence d’héritage des JO sur la question désormais lancinante des gares routières: «Un oubli de la loi Macron de 2015 qui a libéralisé le secteur sans...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Ile-de-France Mobilités : Objectif 2030 !
Comment, grâce aux JOP 2024 Ile-de-France Mobilités s’est mobilisé pour faire du réseau de transports franciliens l’un des réseaux les plus modernes du monde à horizon 2030. Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a engagé la révolution des transports, avec le...
Transdev et John Holland rebondissent en Australie !
Le ministère des Transports et de la Planification de l'État de Victoria en Australie a attribué à la co-entreprise formée par Transdev (51%) et John Holland (49%) le contrat d'exploitation et de maintenance de Yarra Trams, le réseau de tramways de Melbourne. D'une...
Keolis renforce sa présence au Canada
Le 9 juillet 2024, Keolis a annoncé la signature d'un accord avec Student Transportation of America (STA) pour l'acquisition des divisions Transit et Motorcoach de Pacific Western Transportation Ltd. (PWT), une entreprise de transport de passagers basée à Calgary....
AGIR TRANSPORT actualise son  étude comparative des motorisations de bus de la CATP
Cette étude référente dans le domaine, présente les dernières données environnementales, l'état du parc de bus, les tendances actuelles ainsi que les coûts de possession et d'infrastructure des différentes technologies de motorisation des bus. Une nouveauté importante...