port gennevilliers

Port de Gennevilliers: les entreprises veulent convertir leurs salariés à l’écomobilité

01 06 2023 | Actualités

Paprec, Suez, Paris Terminal, Eiffage, Elis, Point P, etc. ces entreprises industrielles implantées sur le port de Gennevilliers, au nord-est de Paris, s’attaquent au problème des déplacements domicile-travail, voire professionnels, de leurs employés. Après une phase de préparation avec le bureau de conseil Incub’Ethic, qui a sondé les attentes de salariés des onze sociétés engagées dans le programme, elles viennent d’enclencher, fin mai, les actions concrètes pour les inciter à covoiturer, pratiquer l’autopartage, ou encore utiliser le vélo électrique.

«Sans moyens propres, c’est plus difficile de démarrer», analyse Brice Rouxel, animateur mobilité chez Incub’Ethic. Celle-ci met donc à disposition un parc de voitures électriques, moyennant une location de 200 € par mois assurance comprise, ou encore des vélos électriques. Dans les bureaux, des référents mobilité vont tenter de sensibiliser aux alternatives à l’autosolisme.  Avec seulement 143 salariés ayant répondu au questionnaire et donc ouverts au changement, il y a beaucoup à faire. D’un peu plus de 200.000 €, le budget de ce programme baptisé Mobil’Ethic est financé à 58% par le mécanisme des certificats d’économie d’énergie, les entreprises apportant le reste.

«Gennevilliers, c’est 20 millions de tonnes de marchandises par an mais aussi 5.000 personnes y travaillant chaque jour. Jusqu’ici, les entreprises s’étaient peu saisi des plans de déplacements, constate Erwan Le Meur, président de la Communauté portuaire de Gennevilliers. Nous avons enclenché la démarche alors que le coût du carburant flambait, ce qui concourt évidemment aux problèmes de recrutement. Après l’abandon du projet de prolongement sur le port de la ligne 13 du métro, j’avais demandé que le tramway desserve les installations portuaires». En vain. «Il y a bien une navette financée par Haropa et la RATP, mais elle ne correspond pas à l’amplitude de fonctionnement du port, de 6h à 22h», complète Emeric Michel, le directeur du site Paprec.

Devant ces lacunes, à Gennevilliers, les sans-voiture s’organisent tant bien que mal. Comme cet employé des Grands Moulins de Paris qui, avec sa trottinette, parcourt en 15 minutes son trajet domicile travail, non sans risque parmi la noria de camions. «Résultat, on déplore beaucoup de blessés et même le décès d’un salarié de Thalès», pointe un industriel. Trottoirs souvent défoncés, passages piétons parfois sans feu tricolore, la marche entre le terminus de la ligne 13 et le sud du port fluvial n’est pas non plus de tout repos. On trouve certes des pistes cyclables, mais pas partout.

Incub’Ethic n’en est pas à son coup d’essai. Depuis 2020, il orchestre en France ce type de programme dans 16 zones d’activité, en ayant débuté dans l’ouest de la France. Après la phase d’expérimentation, viendra l’heure de vérité dans douze mois. L’écomobilité aura-t-elle pris racine sur le premier port fluvial d’Europe ?

Marc Fressoz

 

 

 

À lire également

Gares routières, les éternelles oubliées

Gares routières, les éternelles oubliées

Les opérateurs SLO déplorent d’ores et déjà l’absence d’héritage des JO sur la question désormais lancinante des gares routières: «Un oubli de la loi Macron de 2015 qui a libéralisé le secteur sans...

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Ile-de-France Mobilités : Objectif 2030 !
Comment, grâce aux JOP 2024 Ile-de-France Mobilités s’est mobilisé pour faire du réseau de transports franciliens l’un des réseaux les plus modernes du monde à horizon 2030. Depuis 2016, Île-de-France Mobilités a engagé la révolution des transports, avec le...
Transdev et John Holland rebondissent en Australie !
Le ministère des Transports et de la Planification de l'État de Victoria en Australie a attribué à la co-entreprise formée par Transdev (51%) et John Holland (49%) le contrat d'exploitation et de maintenance de Yarra Trams, le réseau de tramways de Melbourne. D'une...
Keolis renforce sa présence au Canada
Le 9 juillet 2024, Keolis a annoncé la signature d'un accord avec Student Transportation of America (STA) pour l'acquisition des divisions Transit et Motorcoach de Pacific Western Transportation Ltd. (PWT), une entreprise de transport de passagers basée à Calgary....
AGIR TRANSPORT actualise son  étude comparative des motorisations de bus de la CATP
Cette étude référente dans le domaine, présente les dernières données environnementales, l'état du parc de bus, les tendances actuelles ainsi que les coûts de possession et d'infrastructure des différentes technologies de motorisation des bus. Une nouveauté importante...