Les véhicules zéro émission en vedettes à Milan

13 05 2024 | Actualités

En Italie, les constructeurs de véhicules lourds ont choisi de se regrouper pour organiser un Salon conjoint, du 8 au 11 mai, à Milan. Plus exactement, deux salons jumelés, New Mobility Expo et TranspoTEC/LogiTEC. Une décision stratégique pour les professionnels du secteur, qui comptent faire bloc afin de mieux défendre leurs intérêts dans le contexte de la transition énergétique. En Italie, qui constitue l’un des plus importants marchés européens pour le transport de voyageurs, les véhicules zéro-émission sont largement présents, et les subventions à l’acquisition de bus électriques soutiennent la demande.

Leader à domicile, Iveco présentait la nouvelle version de son Crossway à plancher normal hybride, compatible avec les biocarburants XTL, complétant ainsi sa gamme de véhicules zéro émission. Otokar était également présent à Milan, pour la première fois sous sa propre bannière, après le rachat de son distributeur Mauri Bus. Référencée par l’équivalent italien de la CATP, la marque mise sur l’électrique avec son minibus eTerrito, ainsi que la nouvelle version de l’urbain eKent (photo), qui sera également présenté en France en septembre prochain. Autre constructeur turc majeur, partenaire industriel du carrossier Menarini, Karsan profite également du dynamisme du marché décarboné. C’est également le cas de Solaris, présent depuis des années en Italie, et plus particulièrement avec Milan, avec ses trolleybus et ses bus. Fort de sa percée sur le marché européen des bus urbains, le constructeur désormais filiale de CAF veut dépasser le milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2026, avec un objectif de 1.800 véhicules vendus. Solaris va axer son développement sur le renforcement de ses positions en Europe, ainsi que sur la conquête des marchés nord-américains (Etats-Unis et Canada) avec de l’urbain à zéro émission. L’interurbain zéro émission constitue une autre piste de développement, avec une nouvelle plateforme industrielle en cours d’élaboration pour des véhicules classiques et low-entry. Le savoir-faire français en matière de rétrofit électrique était également représenté, avec un véhicule équipé par CBM et sa filiale Retrofleet. Le groupe va installer un atelier de transformation des véhicules sur son site de Turin.

 

Engagé dans révolution des mobilités et la décarbonation des transports, Mobily-Cités devient le référent français du Sustainable Bus of the Year (SBY). Lancé en 2016, ce prix récompense chaque année trois véhicules «verts», dans les catégories Urbain, Interurbain, et Autocar. Les lauréats 2024 sont le MAN Lion’s City 10 E, l’Iveco Crossway LE Elec, et le Setra Topclass S 515 HDH.

Iveco Crossway électrique LE

 

S. G. 

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...