mini van pour le transport handicapé

Transition énergétique: les TPE-PME freinées par les coûts et le manque de visibilité

05 03 2024 | Actualités

Même si la mobilité ne fait pas partie des domaines prioritaires pour réaliser des économies d’énergie, 11% des TPE-PME interrogées par l’Ifop disent utiliser des véhicules moins polluants depuis les cinq dernières années, et 18% envisagent de le faire au cours des cinq prochaines, selon la 6e édition de l’Observatoire de la transition énergétique des professionnels d’Engie présenté le 29 février.

Parmi les mesures envisagées par les pros pour réduire leur empreinte carbone, 42% disent déjà utiliser moins la voiture pour se déplacer et 29% «comptent réellement faire des efforts» dans ce domaine; 35% prennent déjà le train plutôt que l’avion; 30% le train plutôt que la voiture; 31% disent moins prendre l’avion, et enfin seulement 14% ont déjà remplacé leur véhicule actuel par un véhicule hybride ou électrique.

Les freins à la réalisation d’économies d’énergie sont notamment d’ordre financier: 44% des TPE-PME interrogées mettent en avant un coût trop élevé et 20% le manque de visibilité sur le retour sur investissement (ROI) des travaux à engager. Pour 65% des pros, le ROI acceptable est compris entre un à cinq ans. En outre, 30% des répondants évoquent la complexité des démarches et 23% le manque d’information sur les aides de l’Etat.

C’est pourquoi l’Ademe a lancé, en novembre 2023, la plateforme Mission Transition écologique destinée à répondre aux questions des TPE-PME sur les aides financières: «un service semi-personnalisé» donne un accès direct à la liste des aides et les conditions d’éligibilité puis adresse ces entreprises à un interlocuteur. L’Ademe cofinance ainsi 400 conseillers dans les chambres consulaires ou au sein d’associations partenaires pour délivrer un conseil, un accompagnement de projet et de la formation gratuite.

Par ailleurs, l’Ademe soutient les programmes sur l’efficacité énergétique financés par les Certificats d’économie d’énergie (CEE) et destinés aux TPE et PME (6.000 en ont déjà bénéficié):
EVE destiné aux activités de transport et logistique pour la réduction de leur impact énergétique et environnemental;
SARE dédié au petit tertiaire privé pour le conseil sur la rénovation énergétique des bâtiments;
Baisse les Watts qui cible les TPE et PME pour le conseil et la formation sur l’efficacité énergétique.

De son côté, Engie annonce le lancement, en avril 2024, d’un simulateur de prime CEE. En attendant, l’énergéticien publie un Livre blanc qui comporte notamment dix solutions «à la portée des entreprises» pour réaliser des économies d’énergie. La première d’entre elles passe par la connaissance de sa consommation: 76% des entreprises concernées ne la mesurent pas précisément, selon l’Observatoire.

Florence Guernalec

 

 

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...