Cnil camera

La CNIL garde l’œil sur les caméras «augmentées»

16 03 2023 | Actualités

Le recours aux caméras «intelligentes» fait partie des thématiques de contrôle jugées prioritaires par la Commission nationale informatique et libertés (CNIL). Le développement de caméras dites «augmentées» ou «intelligentes» est notamment prévu dans le cadre de manifestations sportives de grande ampleur prévues en 2023 (Coupe du Monde de rugby) et en 2024 (Jeux olympiques), indique la CNIL. Après avoir organisé une consultation publique, la Commission avait d’ailleurs précisé sa position sur cette technologie en juillet dernier. La CNIL estime que «la loi française n’autorise pas l’usage, par la puissance publique, des caméras « augmentées » pour la détection et de poursuite d’infractions, qu’il s’agisse de dispositifs dédiés ou couplés à des caméras de vidéoprotection préexistantes». La CNIL vise explicitement les dispositifs destinés à permettre aux services de police et de gendarmerie de détecter des comportements considérés comme «suspects» (attroupements ou mouvements rapides d’individus, présence «anormalement» longue d’une personne dans un lieu, etc.) car ils laisseraient présumer une infraction passée ou imminente (vol, atteintes aux biens ou aux personnes, etc.)

En revanche, la CNIL considère comme légitimes les usages des caméras «augmentées» visant à la comptabilisant des piétons, des voitures ou des cyclistes sur la voie publique afin de l’aménager, d’adapter les capacités des transports en commun selon leur fréquentation, d’analyser de la fréquentation et l’occupation d’un bâtiment pour en adapter la consommation énergétique, etc. Toutefois, dans la mesure où il n’est généralement pas possible pour les personnes d’exercer les droits qui leur sont reconnus par le règlement général sur la protection des données (RGPD) (droit d’opposition à être analysé par la caméra), ces usages ne seront licites que lorsqu’ils auront été autorisés par les pouvoirs publics, qui doivent prendre un texte (réglementaire ou législatif) pour écarter le droit d’opposition, précise encore la CNIL.

C. V.

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Annulation de la hausse du coût des péages ferroviaires : les Régions poursuivent leur défense du pouvoir d’achat
Après du jugement du 5 mars dernier par lequel les dispositions tarifaires pour les années 2024-2026 ont été annulées par le Conseil d’Etat, les Régions ont à nouveau été consultées sur le projet de Document de référence du réseau (DRR), dans le cadre de la relance de...
FNTV et France 2030 s’engagent pour l’avenir des métiers du transport routier de voyageurs
La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) a annoncé son engagement dans le projet Transformeurs, soutenu par l'initiative "Compétences et Métiers d'Avenir" de France 2030. Ce projet, coordonné par l'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP),...
Partenariat stratégique pour une transition énergétique dans le transport scolaire et interurbain
IVECO BUS et Saipol ont annoncé un partenariat ambitieux visant à promouvoir l'utilisation de biocarburants dans le secteur du transport scolaire et interurbain en France. Dans le cadre de ce partenariat, IVECO BUS a homologué son modèle emblématique CROSSWAY (Tector...
Le BHNS Part-Dieu : sept chemins déclarés d’utilité publique
« En 2026, la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) répondra aux besoins de mobilité identifiés sur l’Est lyonnais, avec une amplitude horaire importante, une fréquence élevée et un matériel roulant spacieux, silencieux et confortable. Cette nouvelle...