R&D Iveco e-Bench

Innovation: Iveco Bus inaugure son super banc d’essais à Vénissieux

25 09 2023 | Actualités

Réduire les délais de développement des véhicules, intégrer plus rapidement les évolutions technologiques, et mieux accompagner les clients. Avec ses nouveaux équipements de tests et de validation, Iveco compte bien s’assurer un avantage concurrentiel dans la compétition entre constructeurs et nouveaux acteurs de la mobilité décarbonée. Depuis juillet dernier, un équipement innovant nommé e-Bench est opérationnel au centre de R&D de Vénissieux (Rhône). «La mise au point de cet outil a nécessité un investissement de 6,2 M€», a souligné Stéphane Espinasse, président d’Iveco France, lors de l’inauguration officielle, le 22 septembre. Le développement du projet a bénéficié d’un financement Ademe dans le cadre du programme France 2030.

L’e-Bench réunit plusieurs bancs d’essai interconnectés, ce qui permet de tester le comportement d’un véhicule complet ou de ses composants dans des configurations variées, avec différentes options de motorisation (batteries, hydrogène, GNV), sur des profils de lignes spécifiques et dans des conditions climatiques allant de -15° à +55°C… «De cette façon, nous pouvons régler les problèmes en avance de phase, et réduire les délais de développement des véhicules d’environ 12 mois. Les installations permettent en outre de simuler l’ensemble de l’électronique d’un véhicule avec de très bons niveaux d’opérabilité, avant leur intégration au véhicule», précise Serdar Gungor, directeur de l’Ingénierie chez Iveco Bus.

Les atouts de l’e-Bench répondent à la stratégie multi-énergie d’Iveco, qui continue de promouvoir un large mix. Le constructeur, qui s’apprête à présenter ses premiers bus à hydrogène, continue en effet de proposer une large gamme de véhicules GNV aux côtés des électriques et des hybrides. «Nous sommes convaincus que nos clients auront encore besoin de véhicules non-électriques dans l’avenir», indique Stéphane Espinasse. Mais l’amélioration des modélisations ne suffira pas à convaincre les exploitants, si l’équilibre économique n’est pas au rendez-vous. Solène Grange, directrice générale France d’Iveco Bus, rappelle à cet égard qu’un soutien à l’achat des bus électriques reste indispensable. La suppression du bonus à l’achat des bus électriques, fin 2022, a freiné les commandes. Les immatriculations de bus électriques étaient en hausse de 20% au 1er semestre 2023, contre 29% sur la même période en 2022.

S. G.

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...