Hydrogène: Hysetco inaugure sa 4e station de distribution au Bourget

19 03 2024 | Actualités

L’inauguration d’une 4e station de distribution d’hydrogène au Bourget (Seine-Saint-Denis) «marque une étape majeure pour Hysetco», souligne son président Loïc Voisin. La jeune société, lancée il y a cinq ans, boucle ainsi le tour de l’agglomération parisienne, avec ses sites de Roissy, Orly, la Porte de Saint-Cloud, et Le Bourget. A ce jour, HysetCo distribue déjà près de 30 tonnes d’hydrogène chaque mois à 500 clients qui parcourent ainsi près de 3 millions de km. Au premier rang des utilisateurs, figurent les taxis hydrogène comme ceux des sociétés Hype (détenue par la Société des taxis électriques parisiens, actionnaire historique d’Hysetco) et Slota (rachetée en 2021 par Hysetco), qui bénéficient d’une recharge rapide en 3 à 5 minutes pour leurs Toyota Mirai. Dotée d’une capacité de 650 kg/j, la station du Bourget propose des solutions de charge de 350 à 700 bar, avec une borne adaptée aux véhicules lourds de type bennes à ordures ménagères. Le modèle d’Hyetco repose sur deux activités complémentaires: la distribution d’hydrogène et la mise à disposition des véhicules adaptés. Hysetco a passé commande auprès de Stellantis de 150 VUL hydrogène, dont une partie équipés pour le transport de voyageurs. La société propose sa flotte de plus de 500 véhicules propres (taxis et VUL) aux professionnels, sous forme de location qui comprend la maintenance et l’assurance.

A terme, la station du Bourget sera déplacée de quelques centaines de mètres (pour laisser de la place à la future gare de la ligne 17 du Grand Paris Express) et agrandie, de manière à accueillir une unité de production d’hydrogène par électrolyse et atteindre une capacité de 1 tonne par jour. Ce sera, avec la Porte de Saint-Cloud, également dotée d’un électrolyseur, la 2e station de production installée par Hysetco, qui a notamment bénéficié pour ce projet de fonds européens. Pour Aéroports de Paris, qui accueille sur ses emprises 3 des 4 stations Hysetco, le développement de solutions de mobilité décarbonée s’inscrit dans une dynamique de « mutualisation des énergies et des mobilités », indique le directeur général exécutif du groupe, Edward Arkwright. Le Bourget, qui vise l’objectif de neutralité carbone à horizon 2030, a mis en place un vaste programme d’électrification avec 40 bornes installées sur les pistes. De plus, l’hydrogène va jouer un rôle dans le développement des SAF (carburants aériens décarbonés). En attendant, pour répondre aux besoins liés à la mobilité, Hysetco, soutenue par ses actionnaires Air Liquide, TotalEnergies, veut continuer à mailler la région francilienne et le territoire français. Loïc Voisin prévoit ainsi l’ouverture de plusieurs dizaines de stations dans les prochaines années.

Sandrine Garnier

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...