FlixBus: 2 Md€ de CA en 2023, en hausse de 30%

29 02 2024 | Actualités

2 Md€ de chiffre d’affaires en 2023, en hausse de 30%, dont plus de la moitié (1,186 Md€) réalisé en Europe, où l’activité a augmenté de 46%, soit 55 millions de passagers transportés pour une rentabilité opérationnelle (Ebitda) de 13,9%, soit 165 M€. En Allemagne, le réseau FlixTrain a enregistré une hausse de fréquentation de 35%, en relation avec le développement de l’offre (50 gares desservies, dont 31 en plus par rapport à l’année précédente).

Au total, plus de 81 millions de voyageurs ont utilisé les services Flix dans le monde l’an dernier, et la rentabilité opérationnelle globale s’établit à 104 M€, en hausse par rapport à l’an dernier. 12 millions de passagers ont choisi les services FlixBus aux Etats-Unis, Canada et Mexique, et pas moins de 14 millions en Turquie. L’opérateur a développé ses activités au Chili l’an passé avec 35 destinations, et vient de lancer son offre en Inde, début février 2024, avec 46 destinations.

FlixBus s’attend à une croissance à deux chiffres en 2024, indique André Schwämmlein, cofondateur et PDG du groupe. Quant à savoir si l’activité est effectivement bénéficiaire dans l’un des pays couverts par Flix, la réponse reste floue. « Les marchés européens sont trop fortement interconnectés les uns aux autres », avance-t-il. Ces informations rendues publiques par l’opérateur le 29 février doivent être confirmées par un audit financier en cours.

S. G. 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...