Planète essence

Fin du thermique : l’Europe appelée à sortir du choix unique

15 03 2023 | Actualités

«L’électrification massive n’est pas la seule solution pour combattre les technologies basées sur l’énergie fossile, indique Luca di Meo, patron de Renault et président de l’ACEA. L’Europe est la seule région du monde à abandonner le principe de neutralité technologique pour élaborer son cadre réglementaire.» Face au blocage du Règlement CO2 par quatre Etats membres de l’UE (Allemagne, Italie, Pologne, Bulgarie), le monde automobile joue sur du velours. Les négociations se poursuivent depuis l’abandon du vote initialement prévu le 10 mars au Conseil de l’Europe sur le calendrier de l’abandon du thermique. Les opposants, Allemagne en tête, réclament la prise en compte de solutions diverses comme les carburants de synthèse ou les biocarburants, au côté de l’électrification. Porsche et Ferrari ont notamment mené des recherches sur les e-fuel, qui restent encore au stade expérimental, et dont l’efficacité énergétique doit être améliorée. L’objectif est de diversifier les alternatives au thermique fossile dès maintenant, sans attendre la clause de revoyure fixée à 2026.

Sans aller jusqu’à remettre en cause les objectifs de décarbonation, le secteur a beau jeu de souligner les limites du tout-électrique, de la souveraineté industrielle aux défis énergétiques, en passant par l’acceptabilité sociale et le pouvoir d’achat des ménages. Et les récentes décisions de Volkswagen, concernant la construction d’usine de batteries en Ontario et la mise en pause d’une partie des projets en Europe, ont alimenté le doute. L’Asie n’est pas le seul concurrent pour l’Europe, face à l’attrait de l’Amérique du Nord, avec son marché dynamique, des subventions confortables, et une réglementation plus souple. Pour parvenir à un accord européen, le Gouvernement français est appelé «à se positionner en faveur d’un cadre réglementaire clair et sécurisant pour l’ensemble des acteurs, ouvert à toutes les solutions technologiques alternatives, et à prévoir un plan d’accompagnement dans cette transition tant pour les entreprises que pour les consommateurs», indique Mobilians, qui représente les activités de vente, réparation automobile. Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, va réunir l’ensemble de la filière automobile le 21 mars.

S. G.

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Annulation de la hausse du coût des péages ferroviaires : les Régions poursuivent leur défense du pouvoir d’achat
Après du jugement du 5 mars dernier par lequel les dispositions tarifaires pour les années 2024-2026 ont été annulées par le Conseil d’Etat, les Régions ont à nouveau été consultées sur le projet de Document de référence du réseau (DRR), dans le cadre de la relance de...
FNTV et France 2030 s’engagent pour l’avenir des métiers du transport routier de voyageurs
La Fédération Nationale des Transports de Voyageurs (FNTV) a annoncé son engagement dans le projet Transformeurs, soutenu par l'initiative "Compétences et Métiers d'Avenir" de France 2030. Ce projet, coordonné par l'Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP),...
Partenariat stratégique pour une transition énergétique dans le transport scolaire et interurbain
IVECO BUS et Saipol ont annoncé un partenariat ambitieux visant à promouvoir l'utilisation de biocarburants dans le secteur du transport scolaire et interurbain en France. Dans le cadre de ce partenariat, IVECO BUS a homologué son modèle emblématique CROSSWAY (Tector...
Le BHNS Part-Dieu : sept chemins déclarés d’utilité publique
« En 2026, la première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) répondra aux besoins de mobilité identifiés sur l’Est lyonnais, avec une amplitude horaire importante, une fréquence élevée et un matériel roulant spacieux, silencieux et confortable. Cette nouvelle...