Bus MAN

Electromobilité: MAN renforce son offre et son outil industriel

21 09 2023 | Actualités

90% des bus urbains MAN vendus en 2030 en Europe seront électriques. Le constructeur au lion, qui vient de produire son 1000e bus électrique, confirme sa sortie du thermique et vise la neutralité carbone pour 2050 à l’échelle de l’entreprise. Le développement du marché électrique sur les bus urbains (+45% au 1er semestre 2023) a permis à MAN de prendre la 2e place, avec 260 nouvelles immatriculations en Europe sur 2567 véhicules mis en circulation. En témoignent les commandes enregistrées en Espagne (175 bus électriques à Madrid), en Suède (135 à Stockholm), en Italie (33 à Venise), et bien sûr en Allemagne (100 bus à Hambourg et 14 à Reutlingen). A ce jour, le marché français fait exception pour l’électrique urbain. «Sur l’ensemble des bus et cars, le marché européen a retrouvé son niveau de 2012», souligne Barbaros Oktay, directeur Autocars et Autobus chez MAN. Les difficultés d’approvisionnement les tensions sur l’énergie n’ont pas disparu, mais la situation s’améliore, même si les effets de l’inflation persistent avec une augmentation des coûts de production. Sur les six premiers mois de l’année 2023, les ventes ont progressé de 36,8% sur le marché des bus urbains, pour s’établir à 2327 unités (23% de parts de marché). Les ventes de cars ont même plus que doublé, pour passer de 243 à 516 unités, soit une part de marché de 18,7% pour MAN et Neoplan. Sur ce marché, les premiers modèles électriques seront proposés courant 2025 pour un nombre limité de cas d’usage, et le reste de l’offre sera progressivement adapté à la norme Euro 7 à horizon 2027.

MAN investit également dans la production de batteries, avec le développement d’un site dédié à Nuremberg, qui sera fonctionnel en 2025. Le constructeur prévoit d’investir 100 M€ au cours des cinq prochaines années pour atteindre une production à plus de 100 000 batteries par an. MAN pose ainsi les bases de l’industrialisation des motorisations électriques, qui pourraient équiper entre 15 000 et 25 000 eBus ou eTrucks, en fonction de leur configuration. Les équipes de recherche et développement sont déjà au travail pour améliorer les performances des batteries, leur longévité et les processus de recyclage. L’autonomie des véhicules va ainsi gagner 50% d’ici à 2025. Pour accompagner ces développements et assurer aux conducteurs et exploitants une gestion optimale de leurs flottes, le constructeur continue à améliorer les services associés basés sur le recueil des données.

La sélection de véhicules présentée par MAN à Busworld concentre ses orientations stratégiques, avec des nouveautés : le Lion’s City électrique low-entry, et le Lion’s Intercity  low-entry 14 m hybride à trois essieux. Un Tourliner Neoplan «Diamond edition» sera également présenté au salon de Bruxelles, pour célébrer les 20 ans du modèle.

S. G. 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...