Bordeaux: un espace de stationnement dédié aux modes doux

26 02 2024 | Actualités

En plein centre de Bordeaux, la régie de stationnement Metpark vient d’aménager un espace de 247 emplacements exclusivement dédiés aux vélos, vélos-cargos, handybikes et trottinettes. De nombreux services associés sont également proposés sur place: postes de gonflage, bornes de réparation de vélos, casiers avec prises permettant de recharger les batteries, distributeurs automatiques de produits de dépannage.

Afin d’aménager cet espace de 650 m2 au cœur de Bordeaux, dans le quartier de Mériadeck, la régie publique a fait le choix de supprimer 23 places de stationnement jusqu’alors dédiées aux voitures, et a investi près de 600.000 € pour les transformer en espaces de stationnement pour mobilité douce. Cette Metstation se situe sur l’itinéraire de la «super piste cyclable» du cours du Maréchal Juin, véritable autoroute à vélos empruntée quotidiennement par des milliers de cyclistes bordelais. 192 vélos, 30 vélos-cargos, 7 handybikes et 18 trottinettes peuvent désormais y stationner simultanément.

Au-delà de l’offre de stationnement, Metpark a conçu en collaboration avec l’association Vélo-Cité un cahier des charges articulé autour des attentes et de l’expérience des usagers, de leur sécurité mais aussi de l’accessibilité au lieu. De nouvelles Metstation seront largement déployées prochainement sur Bordeaux et sa métropole. Deux nouvelles Metstation ouvriront dans l’hyper centre de Bordeaux en 2024. Huit autres suivront d’ici 2025 et à terme, l’ensemble des 17 locaux vélos seront remplacés par des Metstation pour un total de plus de 3.000 emplacements répartis dans 7 communes de Bordeaux Métropole. La souscription à un abonnement annuel de 45 euros permettra l’accès à l’ensemble des Metstation de la Métropole, qui s’est fixé l’objectif de 18% des déplacements effectués à vélo d’ici 2030.

S. G.

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...