Mobilité multimodale à Bordeaux

Bordeaux: le vélo en hausse de 7,5% sur les trois premiers trimestres 2023

26 10 2023 | Actualités

Légère baisse du trafic routier au centre-ville, belle progression du vélo, et maintien de la fréquentation des transports publics. Les données de mobilité publiées par Bordeaux Métropole pour le troisième trimestre de 2023 permettent de suivre les résultats de la politique adoptée par la collectivité en faveur de la multimodalité. Elles reflètent aussi le succès remporté par la nouvelle offre de transports du réseau TBM, qui a enregistré une augmentation de 1,8% au cours des neuf premiers mois de 2023. En septembre 2023, une évolution majeure a été mise en œuvre dans l’offre TBM, avec le lancement d’un tout nouveau réseau de bus. Ce réseau innovant propose un plus grand nombre de lignes directes, des plages horaires élargies, des arrêts à la demande, et un renforcement des liaisons périphériques à périphérique sans transiter par le centre de Bordeaux.

C’est le vélo qui réalise la plus forte hausse, avec une augmentation de +7,5% du nombre de cyclistes par rapport aux neuf premiers mois de 2022. Cette tendance se traduit par un doublement de la fréquentation cycliste depuis 2015. Par exemple, le Pont de Pierre enregistre régulièrement plus de 13.000 cyclistes par jour, tandis que sur les quais de Bordeaux, au niveau de la place des Quinconces, plus de 10.000 cyclistes circulent chaque jour.

Quant au trafic routier, il reste à un niveau relativement similaire à celui des 9 premiers mois de l’année 2022, en légère baisse de 1,5%. Le trafic recule surtout à l’intérieur des boulevards, alors que la circulation augmente légèrement au-delà de la rocade, avec des hausses plus marquées en période estivale mais qui ne se prolongent pas sur le mois de septembre. La réduction significative de la congestion sur la rocade, à la suite de son élargissement à 2×3 voies au printemps, compense la légère détérioration de la situation dans d’autres parties de l’agglomération. Cependant, depuis la rentrée en septembre, la situation s’est améliorée dans l’ensemble des secteurs par rapport à septembre 2022. On observe ainsi une diminution générale des embouteillages dans toute la métropole (-4%), une amélioration notable sur la rocade (-14%), et également une amélioration dans les autres secteurs, avec des réductions de temps de parcours aux heures de pointe allant de 0% à -2,5%.

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...