Bordeaux: le tramway arrive à l’aéroport

02 05 2023 | Actualités

20 ans après sa renaissance, le tramway de Bordeaux atteint l’aéroport de Mérignac. Inaugurée le 29 avril, l’extension de la ligne A dessert aussi l’un des plus grands centres commerciaux de l’agglomération, Mérignac Soleil. L’occasion pour Alain Anziani, président de Bordeaux Métropole, de rendre hommage à ses prédécesseurs, dont Alain Juppé qui a abandonné le projet de métro au profit du tramway : «Un succès populaire pour les habitants, qui constatent l’utilité de l’action publique, un outil d’aménagement urbain qui permet de transformer la ville en donnant aussi davantage de place aux piétons, aux vélos.» L’élu a tout de même souligné les coûts de ce genre d’infrastructure (le projet a coûté 95 M€, dont 8,3 M€ apporté par l’Etat), raison pour laquelle la collectivité ne pourra pas répondre indéfiniment à « l’envie de tramway » exprimée par ses administrés. le réseau totalise aujourd’hui 80 km de lignes.

La fréquentation attendue sur le nouveau tronçon de 4,4 km et 5 stations est de 6.500 voyageurs par jour: passagers aériens de la plateforme qui en draine 6 millions par an, salariés de la zone aéroportuaire et des zones d’activités environnantes, clients et salariés du centre commercial, et habitants de Mérignac. Cette extension, qui a mobilisé l’expertise et le savoir-faire de de Keolis, marque aussi une étape majeure dans le contrat de DSP, renouvelé en début d’année pour une durée de 8 ans, au cours de laquelle l’offre augmentera de 13% pour un chiffre d’affaires cumulé de 2,2 Md€. L’opérateur prépare pour septembre une refonte du réseau de bus, indique Pierrick Poirier, directeur du réseau TBM. L’efficacité de l’offre de mobilité passe par un réseau multimodal et hiérarchisé.

C’est aussi sur la thématique de l’intermodalité que s’est appuyé Etienne Guyot. Ancien président de la Société du Grand Paris, préfet de la région Occitanie jusqu’en fin 2022 et coordonnateur du GPSO, ce grand défenseur et connaisseur des projets de transports a ouvert les perspectives, en rappelant sa ligne directrice: «La mobilité, c’est la possibilité d’être en relation avec les autres, qu’ils se trouvent à 5.000 km ou à 15 km. C’est un moyen de lutter contre le repli sur soi et l’exclusion. Pour cela, nous avons besoin de tous les modes de transport: l’avion, que nous devons rendre plus vert ; la grande vitesse, dont nous n’avons pas le droit de priver les autres territoires ; le TER, le RER métropolitain sur lequel Bordeaux est en avance, des métros comme le Grand Paris Express, mais aussi des routes parce que l’on ne pourra pas déployer du ferroviaire partout.» Si elles traduisent le volontarisme de la puissance publique, ces paroles ne suffiront sans doute pas à convaincre les opposants de tout poil aux nouvelles infrastructures, et les partisans de la démobilité. Etienne Guyot s’est déclaré déterminé à continuer de faire avancer le projet de LGV Bordeaux – Toulouse, «dans la transparence». 

Sandrine Garnier

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...