Vue d'un écran de smartphone

Blablacar prêt à racheter la société Klaxit

16 03 2023 | Actualités

Après avoir mis un pied dans le covoiturage quotidien avec Blablacar Daily, le géant français du covoiturage s’apprête à absorber Klaxit pour renforcer son offre vers les collectivités et les entreprises. Le projet d’acquisition est en discussion, pour aboutir en 2024 à «la fusion de Klaxit et BlaBlaCar Daily en une seule application, réunissant les points forts de chacune», indique le communiqué diffusé par Blablacar le 15 mars. Créée en 2012, la start-up Klaxit s’est développée en répondant aux besoins spécifiques des entreprises et des collectivités locales. Klaxit travaille avec plus de 50 collectivités et plus de 350 entreprises, et revendique plus de 2,6 millions de trajets quotidiens. La LOM, qui a permis le soutien au covoiturage par les autorités organisatrices de mobilité, a contribué à accélérer son déploiement. Le Forfait mobilité durable, puis le plan de soutien gouvernemental lancé fin 2022, ont encore renforcé le mouvement, en intégrant davantage les employeurs dans la boucle.

Julien Honnart et les équipes de Klaxit (70 collaborateurs) vont rejoindre les 20 salariés de Blablacar Daily, qui deviendra la marque unique de l’offre courte-distance à partir de 2024. Pour les collectivités partenaires, le principe de la marque grise subsistera dans les applis locales de covoiturage courte distance. «Avec 20 millions de membres, Blablacar apportera sa communauté existante aux collectivités», ajoute Julien Honnart, président-fondateur de Klaxit. Une masse critique indispensable pour faire fonctionner le covoiturage courte-distance, dont le modèle économique reste dépendant du soutien financier des autorités organisatrices. Reste à savoir si les collectivités clientes de Klaxit ont vocation à soutenir (indirectement) les activités de covoiturage longue distance de Blablacar… les données recueillies pour le covoiturage quotidien subventionné par les AOM seront-elles strictement séparées des data utilisées pour les activités purement commerciales de Blablacar?

Lancée sous le nom de Wayz-up, Klaxit a été soutenue par la RATP et Via ID, qui ont participé à une levée de fonds réalisée en 2018. La start-up avait ensuite racheté la plateforme iDVroom à la SNCF. «Le covoiturage du quotidien doit changer d’échelle en France, avec une réelle prise de conscience des enjeux énergétiques et un plan gouvernemental sans précédent pour accélérer la transition vers le covoiturage. Plus d’un million et demi de trajets ont été partagés l’an dernier avec BlaBlaCar Daily, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir jusqu’à ce que ça devienne une habitude pour la majorité des automobilistes», indique Nicolas Brusson, fondateur et CEO de Blablacar. Avec le rachat de Klaxit, Blablacar confirme sa position de leader sur les mobilités routières partagées.

S. G.

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Véhicules lourds: les constructeurs européens publient un Manifeste pour réussir la décarbonation
Pas de Green Deal sans les bus et les camions. Pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050, les constructeurs réunis au sein de l’ACEA renouvellent leurs demandes de soutien à l’achat des véhicules et au déploiement d’infrastructures de charge...
Déjà championne du covoiturage, l’Essonne subventionne les moins de 25 ans
Les certificats d’économie d’énergie (CEE) doivent-ils servir à financer des politiques de mobilité ? L’enquête publiée dans le Monde du 6 avril soulève des questions au sujet du dispositif des Primes énergie, créé en 2006 par la loi de Programmation fixant les...
Ferroviaire : « une politique de l’Etat illisible », selon la Fnaut
«Ce n’est pas au passager de payer l’entretien du réseau ferroviaire, c’est au contribuable comme c’est le cas partout en Europe», explique François Delétraz à Mobily-Cités le 10 avril 2024. Le nouveau président de la Fnaut rappelle que l’Etat finance bien l’entretien...
Van Hool en faillite, VDL intéressé par la reprise
L’entreprise Van Hool est officiellement en faillite depuis le 8 avril, ainsi que la holding familiale qui contrôle le constructeur belge. Après trois exercices consécutifs dans le rouge, le plan de sauvetage n’a pas pu être mené à bien, en raison des difficultés...