Anne-Claire Launay
Anne-Claire Launay 
Responsable du pôle Développement et Innovations de Réunir

« Appels d’offres : des compétences et des ressources au meilleur niveau »

Parce que la réponse aux appels d’offre devient de plus en plus complexe et nécessite un investissement important en temps et en personnel, Réunir accompagne ses adhérents dans la préparation des mémoires techniques et pour les négociations. A la tête du pôle Développement et Innovations, Anne-Claire Launay sait qu’elle peut compter sur une équipe engagée et dynamique pour relever les défis.

 

Mobily-Cités : Pouvez-vous nous présenter le service que vous dirigez ?

Anne-Claire Launay : Le service Développement et innovations compte 6 personnes. L’équipe est plutôt jeune puisque le plus âgé a 32 ans. C’est un choix délibéré. Nous avons fait appel à des alternants et des stagiaires, notamment issus des Master TURP de Lyon, TTE de Cergy et TLTE de la Sorbonne à Paris afin d’attirer les talents. Pour ma part, j’ai plus de dix ans d’expérience chez les deux principaux opérateurs français de transport public. Mes collaborateurs maîtrisent les nouvelles technologies, et tous sont très investis. Les dossiers que nous traitons nous amènent à travailler avec les autres pôles de services Réunir, ce qui nous fait monter en compétence. Nous sommes passionnés par notre travail, ce qui est une nécessité quand il faut donner le maximum, terminer une offre dans les délais sans compter ses heures.

Comment les demandes des adhérents sont-elles traitées ?

 
Les adhérents nous sollicitent sur tout ou partie du mémoire technique qu’ils doivent préparer, donc notre rôle est assez diversifié selon les cas. Nous leur apportons une assistance sur l’instruction du dossier, mais également sur certains outils spécifiques, par exemple sur les annexes financières. Réunir a également fait l’acquisition d’un outil de construction de l’offre de transport qui permet de faire évoluer les chiffrages sur toute la durée d’une DSP. Nous nous focalisons sur les attentes des autorités organisatrices, pour produire des réponses souvent très détaillées.

Comment les choses ont-elles évolué ?

On constate que les réponses aux appels d’offre nécessitent de plus en plus de moyens en temps et en personnel. L’expertise à mobiliser est de plus en plus complexe. Je prendrai notamment l’exemple du transport à la demande, pour lequel tous les transporteurs n’ont pas le même niveau de connaissance. Grâce à nos retours d’expérience, nous sommes capables de les aider à s’orienter vers les solutions les plus pertinentes et les plus adaptées en fonction du cahier des charges.
Au niveau de certains adhérents, nous observons aussi une évolution au fil du temps. Certains décident de se staffer après une réponse à appel d’offres, et reviennent ensuite nous solliciter avec une approche et une réflexion plus avancées, avec un échange toujours enrichissant.

Comment la mise en place du label Réunir RSE va-t-elle influencer la réponse aux appels d’offres ?

La démarche RSE permet aux entreprises de traiter tous les angles que l’on va retrouver dans les réponses aux appels d’offres. Toutes les bonnes pratiques appliquées dans les PME vont constituer des arguments à leur disposition, l’auto-diagnostic qu’elles doivent mener pour se préparer leur labellisation va leur être aussi très utile.

 

À lire également

Marie Reboul

Marie Reboul

vice-présidente Marketing & Communication – Getaround

Loïg Chesnais-Girard
« La mobilité, c’est l’accès à l’émancipation, à l’emploi, à la découverte » BreizhGo a connu une évolution constante depuis la première prise de compétence directe autour du réseau TER, en 2002. L’offre BreizhGo propose aujourd’hui 3 modes différents,...
Frédéric Lahitte
«Les véhicules d'occasion, une opportunité en attendant les arbitrages sur la transition énergétique» Paradoxalement, les incertitudes liées aux choix technologiques bas carbone et le niveau des investissements nécessaires alimentent la demande en véhicules...
Marie Reboul
« Il faut aller plus loin pour encourager l'autopartage »   Fondée en 2009 aux Etats-Unis, Getaround est dans près de 1000 villes à travers le monde avec sa plateforme de mise en relation dédiée à l’autopartage. En partenariat avec Cetelem, la société vient de...
Jean Coldefy
« L'objectif des politiques publiques de mobilité n'est pas d'assurer les modèles économiques des différents acteurs »   Président du Conseil scientifique de France Mobilités depuis septembre 2023, Jean Coldefy est un pourfendeur des idées reçues en matière de...
Frédéric Lahitte

Frédéric Lahitte

Directeur Grands comptes pour l’Europe et responsable de l’activité commerciale des véhicules d’occasion d’Iveco Bus