Guide MMT 2021 : L’accessibilité des territoires périphériques

30  TTC

Le 14 Juillet dernier la commission européenne a présenté sa feuille de « route » pour transformer en profondeur le secteur automobile. Elle propose de mettre un terme à la vente des véhicules diesel et essence dès 2035, pour les remplacer par des voitures électriques, ce qui revient à interdire les moteurs thermiques.

Le 14 Juillet dernier la commission européenne a présenté sa feuille de "route" pour transformer en profondeur le secteur automobile. Elle propose de mettre un terme à la vente des véhicules diesel et essence dès 2035, pour les remplacer par des voitures électriques, ce qui revient à interdire les moteurs thermiques.

En ne trouvant aucune résistance politique suite aux évènements qui se sont produit en Allemagne au début de l’été, la commission s’attaque aux principales sources d’émission de GES, (le transport et la production d’électricité en Europe) lui permettant ainsi d’accélérer le pacte vert et gagner 5 ans sur le calendrier.

Faiblement développé en transport en commun, les espaces peu denses et périphériques n’offrent bien souvent comme seul moyen de transport que la voiture individuelle équipée d’un moteur thermique. Les politiques de mobilité dans les territoires n'ont pas cherché à diversifier l'offre, car il n’y avait aucune raison de remettre en question la prééminence de la voiture et sans doute aussi que d'un point de vue technique elles ne savaient pas bien développer autre chose que des services réguliers, existant déjà en ville.

Les espaces peu denses étant institutionnellement indépendant par rapport aux agglomérations denses, du fait du découpage intercommunal et des périmètres des AOM ne les incluant pas, les actions en matière de mobilité se sont donc déployées de manière autonome par rapport aux espaces denses, si bien que ce sont deux mondes très différents et donc deux modes de mobilité différents qui se structurent dans chacun de ces espaces.

Ainsi, la voiture, symbole d’émancipation des années 60, va-t-elle devenir un produit cher et difficilement accessible ? Comment vont réagir les populations, souvent fragiles, résidentes dans les espaces peu desservi par un réseau de transport collectif et par des infrastructures adaptées ?

Autant de questions auxquelles "Métropoles & Mobilités 2021" tente de répondre en mettant en avant les différentes offres apportées par les transporteurs et exploitants aux nouvelles directives de la commission.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Guide MMT 2021 : L’accessibilité des territoires périphériques”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *