Paris-2024

Paris 2024 : les transports franciliens passeront-ils la barre olympique ?

À moins d'un an des échéances olympiques, la réussite des Jeux de Paris repose en grande partie sur l'o!re de transports. Durant près de deux mois, la région capitale va vivre au rythme de cet évènement hors normes, qui devrait attirer 10 millions de visiteurs. Souvent présenté comme l’un des plus performants au monde, le réseau de transport sera-t-il à la hauteur de cet enjeu inédit ?

Les transports publics seront-ils au niveau pour les Jeux de Paris ? En 2015, au moment où la capitale a déposé son dossier de candidature, le volet transports avait été présenté comme un atout. Avec son important maillage en RER, trains, métro, tramway et autres bus, la région capitale est plutôt bien pourvue. Les investissements sont importants, réguliers, et la prise en compte du transport public par les autorités, plutôt meilleure qu'ailleurs. Pour autant, l'arbre ne doit pas cacher la forêt. Si l'o!re est conséquente, elle ne couvre pas l'ensemble des besoins d'une région de plus de 12 millions d'habitants. A mesure que l'on s'éloigne du centre, le maillage en transports diminue pour devenir assez problématique en grande banlieue. Souvent dans ces territoires, le recours à l'automobile devient une nécessité, plus qu'un choix.

Sommaire

Paris 2024 : les transports franciliens passeront-ils la barre olympique ?