Oriane-Datchary
Oriane Datchary 
Responsable du pôle Marketing et Communication de Saybus

« Une communication à l’image des adhérents »

Si le savoir-faire fait partie de l’ADN des PME adhérentes de Réunir, le faire savoir reste souvent considéré comme accessoire, voire superflu. Dans le monde d’aujourd’hui, vivre caché peut sans doute permettre de vivre heureux, mais gagner en notoriété est indispensable pour développer son business. Responsable du pôle Marketing et Communication, Oriane Datchary a pour missions de mieux faire connaître Réunir et les Réuniriens.

 

Mobily-Cités : Vous avez rejoint l’équipe de Réunir début 2023. Comment la greffe a-t-elle pris ?

Oriane Datchary : En effet, je suis entrée en fonction début 2023. La cérémonie des vœux de Réunir m’a donné très rapidement l’occasion de rencontrer à la fois l’ensemble des adhérents et des équipes, à Paris et à Lyon. Auparavant, j’étais graphiste dans le secteur des travaux publics. Je découvre donc avec enthousiasme le monde des PME du transport routier de voyageurs.

Vous avez contribué activement à la préparation du Congrès de l’Avenir 2023. Quelle tonalité avez-vous souhaité donner à cet évènement, qui marque les 25 ans du réseau ?

Pour ce Congrès du 25e anniversaire, nous avons voulu préparer une édition exceptionnelle. Cet évènement doit se démarquer et donner la tonalité des 25 prochaines années. C’est un moment privilégié, l’occasion pour les adhérents et les partenaires de se retrouver dans une ambiance conviviale pour travailler autrement, échanger dans un cadre convivial et festif. Cette année, nous avons prévu un programme riche en activités, animations, soirées, avec pas mal de surprises… mais je n’en dis pas plus !

L’un de vos objectifs est aussi de dépoussiérer la communication. Comment vous y prenez-vous ?

Nous devons rendre l’image de l’autocar plus moderne et plus attractive. L’invitation aux 25 ans de Réunir nous a donné l’opportunité de travailler dans ce sens. Nous avons choisi de la présenter sous la forme d’un boarding-pass et de l’envoyer par la poste. Nous avons également choisi le courrier traditionnel pour la nouvelle version du livret adhérents. C’est une manière de mettre en valeur certains contenus, alors que les boites mail sont saturées…

Le retour au papier à l’heure du tout-numérique, est-ce bien raisonnable ?

Bien sûr ! Il ne s’agit pas de rejeter le progrès, mais de diversifier les canaux. Nous ne sommes absolument pas opposés au numérique. D’ailleurs, nous développons une appli mobile, sur laquelle nous voulons basculer d’ici quelques mois les informations pratiques que nous diffusons actuellement par mail dans l’info hebdo.

Nous préparons aussi une vidéo destinée au recrutement, que nous allons mettre à la disposition des adhérents, qui pourront y intégrer leur logo. Nous avons choisi de communiquer de façon décalée, avec la mise en scène de personnages atypiques, afin de nous affirmer et de nous différencier. Nous avons voulu faire passer un message positif sur les valeurs humaines du secteur : chacun y est le bienvenu, avec sa personnalité.

À lire également

Grégoire de Lasteyrie

Grégoire de Lasteyrie

Président de la Communauté Paris-Saclay, conseiller régional d’Ile-de-France, en charge des nouvelles mobilités

Christophe Coulon
« Avec la SNCF, nous avons une sacrée reconquête de confiance à opérer » Christophe Coulon explique que le nouveau contrat TER passé avec la SNCF sur le lot d’Amiens a permis de rééquilibrer les relations avec l’opérateur historique et d’élever les exigences sur la...
Youenn Dupuis
Grande couronne : « Le modèle économique des contrats est pénalisé par le contexte inflationniste post-Covid » Tramways, trams-trains, lignes 16 et 17 du Grand Paris Express, lignes de bus en grande couronne… la filiale de la SNCF dédiée au transport urbain accroît...
Grégoire de Lasteyrie
« La qualité de l’intermodalité est déterminante pour faire adopter le transport public » Rééquilibrer l’offre de transports tout en décarbonant les mobilités en grande couronne, redynamiser le mode routier en l’articulant au réseau structurant, soutenir les modes...
Brice Lalonde
« Pour réussir à décarboner, nous devons faire preuve de pragmatisme » Ancien ministre de l’Environnement et ancien ambassadeur chargé des négociations internationales sur le Climat pour la France, Brice Lalonde préside aujourd’hui  l’association Equilibre des...
Youenn Dupuis

Youenn Dupuis

Directeur général adjoint en charge de l’Ile-de-France, Keolis