Emilie-Choulant
Émilie Choulant
Directrice Partenariats et Développement Durable de Réunir

« Des solutions sur mesure au service des adhérents »

La mobilité durable et la protection de l’environnement figurent au centre de l’action des autocaristes, qui doivent trouver des solutions adaptées aux contraintes de leur activité, et compatibles avec le maintien de la rentabilité. A la tête du pôle Transition énergétique et Environnement, Emilie Choulant y travaille à leurs côtés, dans une ambiance « passionnée et passionnante ».

 

Comment parler de transition énergétique à des professionnels du transport, qui sont eux-mêmes engagés sur ces enjeux dans leur activité quotidienne ?

Émilie Choulant : Nous leur proposons un accompagnement, c’est-à-dire que nous sommes à leur service, sans leur imposer quoi que ce soit ni choisir à leur place. En matière de transition énergétique, Réunir adopte une position de neutralité technologique. Nous avons constitué des relations de confiance avec un groupe de partenaires, avec lesquels nous fonctionnons sur le principe de l’expertise mutuelle. Chacun apprend des autres, et nous avançons tous ensemble. Au fil des années, Réunir est devenu représentatif des problématiques de la profession.

Qui sont vos partenaires ?

Nous travaillons avec une quarantaine de partenaires : des constructeurs, qui assurent également une veille technique, des fournisseurs très divers (outillage, solutions de traitement et de tri des déchets, systèmes de géolocalisation…) et des institutionnels comme l’Aftral ou GRDF. Nous recevons de plus en plus de demandes de partenariats, que nous étudions de manière tout à fait transparente.

La transition énergétique constitue l’expertise principale du pôle. Nous la considérons avant tout comme un outil d’efficacité énergétique, ce qui va bien au-delà de la conversion des véhicules. Travailler sur la transition énergétique, c’est aussi privilégier les circuits courts et l’économie circulaire, élargir la focale à l’échelle de l’entreprise tout entière et de son intégration au territoire.

Le développement durable est à la base de la RSE. Comment votre service est-il impliqué dans la labellisation ?

Nous avons adapté notre approche à la labellisation RSE, qui se décompose entre la stratégie de gouvernance et quatre axes opérationnels : la satisfaction client, l’environnement, la gestion du risque, l’inclusion des personnes en situation de handicap. Nous organisons des webinaires destinés à nos adhérents sur chacun de ces axes, et nous avons également sélectionné des prestataires pour réaliser des audits au sein des entreprises, qui sont un préalable indispensable à la labellisation Afnor. D’ici la fin de l’année 2023, une bonne dizaine d’adhérents devraient obtenir leur labellisation.

Ces principes impriment une dynamique positive, qui se retrouve dans les réponses aux appels d’offre ou le recrutement. L’engagement de Réunir dans la démarche RSE constitue un véritable atout pour le réseau. Les nouveaux adhérents sont d’ailleurs particulièrement motivés par la labellisation.

À lire également

Marie Reboul

Marie Reboul

vice-présidente Marketing & Communication – Getaround

Loïg Chesnais-Girard
« La mobilité, c’est l’accès à l’émancipation, à l’emploi, à la découverte » BreizhGo a connu une évolution constante depuis la première prise de compétence directe autour du réseau TER, en 2002. L’offre BreizhGo propose aujourd’hui 3 modes différents,...
Frédéric Lahitte
«Les véhicules d'occasion, une opportunité en attendant les arbitrages sur la transition énergétique» Paradoxalement, les incertitudes liées aux choix technologiques bas carbone et le niveau des investissements nécessaires alimentent la demande en véhicules...
Marie Reboul
« Il faut aller plus loin pour encourager l'autopartage »   Fondée en 2009 aux Etats-Unis, Getaround est dans près de 1000 villes à travers le monde avec sa plateforme de mise en relation dédiée à l’autopartage. En partenariat avec Cetelem, la société vient de...
Jean Coldefy
« L'objectif des politiques publiques de mobilité n'est pas d'assurer les modèles économiques des différents acteurs »   Président du Conseil scientifique de France Mobilités depuis septembre 2023, Jean Coldefy est un pourfendeur des idées reçues en matière de...
Frédéric Lahitte

Frédéric Lahitte

Directeur Grands comptes pour l’Europe et responsable de l’activité commerciale des véhicules d’occasion d’Iveco Bus