Les cars SLO battent un record de chiffre d’affaires au 1er semestre 2023

28 09 2023 | Actualités

La hausse des prix des billets de TGV et des carburants doperait-elle les cars Macron ? Selon le bilan publié par l’Autorité de régulation des transports (ART), le contexte est favorable aux cars SLO, qui retrouvent progressivement leur niveau de fréquentation d’avant la crise sanitaire. Au moins 3,8 millions de passagers ont été transportés au 1er semestre 2023 sur les liaisons domestiques et en cabotage, en hausse de 15 % sur un an. La fréquentation atteint ainsi au moins 80 % du niveau de la même période de 2019, indique l’ART qui souligne une évolution encore plus frappante : l’envolée du chiffre d’affaires. Avec une recette moyenne supérieure à 6 euros par passager aux 100 km (un niveau acquis depuis le 3e trimestre 2022), la hausse observée est de 55% par rapport au 1er semestre 2019 ! Un bond largement supérieur à l’inflation enregistrée en France sur la même période (14,6 % pour l’ensemble des produits et 22,3 % pour les services de transport selon l’Insee). Les cars SLO ont réalisé un chiffre d’affaires supérieur à 65 M€, en croissance d’au moins 42% par rapport à la même période de 2022. De plus, la persistance d’une offre inférieure à la demande combinée aux « tarifications dynamiques » maintiennent des prix élevés pour les trajets SLO.

L’offre reste toutefois en retrait, surtout pour la fréquence quotidienne qui se maintient à des niveaux bas, inférieure de 13 % par rapport au 1er semestre 2019, constate l’ART. Parallèlement, BlablaCar réduit son retard sur FlixBus. Les deux opérateurs sont confrontés au manque de conducteurs disponible chez leurs partenaires transporteurs, ce qui les empêche de multiplier les dessertes sur un nombre de liaisons en augmentation par rapport à 2022. L’Autorité de régulation des transports souligne que cette situation « pourrait indiquer une moindre pression concurrentielle entre les opérateurs et avec les autres modes ». A suivre…

La progression est particulièrement forte pour la fréquentation internationale. Par conséquent, le cumul des fréquentations domestique et internationale se situe entre 6,5 et 7,5 millions de passagers et dépasse largement son niveau d’avant-crise. Le taux d’occupation moyen par autocar du 1er semestre 2023 reste élevé, confirmant une tendance qui se dessine depuis le 2ème trimestre 2022. L’adaptation au plus juste de l’offre à la demande ainsi que la forte fréquentation internationale sont les facteurs favorisant un taux d’occupation élevé.

S. G.

 

 

À lire également

Concurrence : l’ART redoute une «quasi-absence d’ouverture du marché» sur le TER
Saisie par l’Autorité de la concurrence (ADLC) en décembre dernier, l’Autorité de régulation des transports (ART) a rendu un avis plutôt mitigé sur la situation du secteur des transports terrestres de personnes. La démarche de l’ADLC vise à faire le bilan sur les...
Résultats: retour dans le vert pour Transdev en 2022
7,7 Md€ de chiffre d’affaires (en hausse de 10%) et un résultat net de 20 M€. En dépit des tensions sur l’énergie, qui ont pesé pour 82 M€, et sur les recrutements, les incertitudes liées à la crise sanitaire ont disparu: Transdev est revenu en positif en 2022, après...
Les difficultés de recrutement persistent dans le TRV
Les problèmes de recrutement persistent dans le transport routier de voyageurs: 64% des employeurs du secteur sont confrontés à des problèmes de recrutement de conducteurs à temps plein et 72 % à temps partiel. Ces chiffres issus du baromètre de la FNTV pour le 1er...
Damien Kerrand
« Nous utilisons du B100 pour l’ensemble de nos activités »  Avec 17 autocars sur 34 alimentés au B100, ce biocarburant a représenté 68% du total des kilomètres parcourus en 2023 par les Voyages Morio. Damien Kerrand, président directeur général de la PME bretonne,...
SNCF: poussé vers la sortie, Jean-Pierre Farandou défend son bilan
Le départ de Jean-Pierre Farandou devait être confirmé en assemblée générale le 13 mai 2024 même si la SNCF n’a pas officiellement communiqué à ce sujet. Un communiqué laconique du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires avait annoncé...
Transports publics: faut-il compter sur l’Europe pour financer le choc d’offre?
«La mandature qui s’achève a été marquée par une véritable reconnaissance du rôle clé de la mobilité, et des atouts des transports publics, faiblement émissifs et fortement inclusifs. Maintenant, le cœur du sujet, c’est le choc d’offre qu’il faut financer. Une partie...